Particularité neurologique des chasseurs cueilleurs 

Le TDAH (troubles déficitaire de l’attention avec hyperactivité) est un déficit neurologique dont les personnes qui en souffrent sont à la fois incapables de se concentrer très longtemps à certains moments et trop concentrés dans d’autres circonstances (hypo-concentration/hyper-concentration), ne restent pas en place, sont insomniaques et ont le sommeil léger, ne sont absolument pas patients, ont beaucoups de difficultés à s’engager dans un projet à long terme car leurs cortex cérébral frontal ne fourni que très peut de noradrénaline et de dopamine (hormones de la motivation). 
À cause de cela les TDAH auront tendance à accumuler des dépendances à effets immédiats comme l’alcool, le tabac, les drogues, le sexe.. car cela leur fourni une « récompense » rapide.

Bien que dur à vivre (pour soi et pour les autres), il n’y a pas que des inconvénients mais un TDAH se sent très mal et est irritable dans des situations où les stimulis sont trop présents, par exemple dans le métro ou les centres commerciaux, ils le vivent comme des agressions venant de toutes parts.

« Ces personnes perçoivent ainsi la globalité de leur environnement de manière très complexes. Elles sont sensibles aux bruits ambiants, à la lumière, aux mouvements des gens, etc. Elles voient et ressentent tout, constamment. Comme le souligne la psychologue Diane Dulude, elles ont la capacité de percevoir les différentes perspectives. Ce qui peut s’avérer une grande force et un véritable défi à la fois. »

Entre être dans un centre commercial en étant stressé par l’ensemble des stimulis (surplus d’informations) et être en pleine nature en appréciant percevoir le moindre bruit d’oiseau, la moindre lumière solaire, la moindre feuille qui tombe…

Il y a une théorie que j’apprécie pas mal concernant le tdah c’est que la structure du cerveau des personnes qui en souffrent serait une évolution de celle des chasseurs/cueilleurs qui étaient habitué à percevoir le « tout » plutôt que le « détail » afin de s’adapter, de sentir le moindre danger et la moindre trace de végétaux comestible, gibier et autres sources d’eau. 

La  théorie en question propose que le TDAH puisse être d’origine génétique, remontant jusqu’à nos ancêtres. Thom Hartman a été l’un des premiers auteurs à proposer que le « trouble déficitaire de l’attention » n’était pas qu’un trouble, grâce à la théorie du chasseur et de l’agriculteur.

Les moyens de survie ont bien évolué tout au long de l’Histoire. Les premiers humains étaient des chasseurs-cueilleurs et des nomades. Thom Hartman a pour théorie que certains humains étaient plus qualifiés pour la chasse que d’autres. Ces individus étaient « hyperalertes », détectant chaque stimulus présent dans leur environnement.

Le sommeil léger est également théorisé par le fait que les chasseurs/cueilleurs devaient rester en alerte en cas d’attaque de prédateurs.

 En outre vous l’aurez compris, ce n’est pas vraiment un cerveau pour vivre une époque comme la nôtre sereinement, sauf si le TDAH adapte sa particularité à sa vie.

Les TDAH (modernes) sont très souvent des surdoués-scanners qui auront tendance à devenir artistes plutôt que des concepteurs d’un projet sur deux ans, sauf en divisant en plusieurs étapes avec des résultats rapides et concrets.

Sources :

 http://neurodiversite.com/le-tdah-nest-pas-un-deficit-dattention/

https://tdahadulte.com/deficit-d-attention-adulte/causes-tdah-adulte/

http://wiki.zebras-crossing.org/doku.php?id=articles:scanneur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s